POPULATIONS ET ÉLÉPHANTS

Nous chérissons nos éléphants, non seulement parce qu’ils sont des créatures remarquables, mais aussi parce qu’ils sont une espèce clé qui protègent notre environnement et ils peuvent aider nos populations à bénéficier d’un avenir prospère et stable. Mais les personnes vivant aux côtés des éléphants paient parfois un coût. Les éléphants détruisent les cultures, endommagent les infrastructures et même tuent des gens. L'EPI se consacre à l'atténuation et, si possible, à la prévention des conflits entre les éléphants et les humains.

LE CONFLIT HOMME-ÉLÉPHANT

À mesure que les populations humaines croissent et que les habitats diminuent, le conflit homme-éléphant (HEC) augmente. «Nous devons reconnaître que les menaces qui pèsent sur les éléphants évoluent», déclare le PDG de la Fondation EPI, John Scanlon. «Partout en Afrique, les éléphants perdent leurs routes migratoires, leurs habitats sont de plus en plus menacés, des gens sont tragiquement blessés ou tués et les agriculteurs voient leurs récoltes détruites». Dans les États de l'aire de répartition des éléphants comme le Botswana, le Gabon, le Kenya et l'Ouganda, les journaux rapportent chaque semaine les conflits entre éléphants et humains. «Si ces conflits ne peuvent pas être résolus de manière satisfaisante, les perspectives à long terme pour les éléphants sont sombres», dit John. Les gouvernements et les défenseurs de l'environnement expérimentent diverses solutions, notamment des clôtures électriques, des ruches et des clôtures. La Fondation EPI aide les pays membres à partager leurs connaissances, leur expérience et leurs technologies sur HEC, et leur permet de partager leur position et d'exposer leurs défis au reste du monde.

Dolmia
The EPI's Dr Dolmia Malachie discusses Human Elephant Conflict in Chad.

La croissance de la population humaine est une réalité dont les écologistes doivent tenir compte. La population humaine en Afrique devrait presque doubler d’ici 2050, passant de 1,2 milliard de personnes aujourd’hui à environ 2,4 milliards en 35 ans. Plus d’habitants signifie des pressions accrues sur les terres et les ressources. Il y aura moins d’espace disponible pour toutes les espèces et pas seulement pour les éléphants. Les écologistes doivent réfléchir clairement à ce défi et discuter ouvertement de la façon de gérer les éléphants dans les paysages dominés par l’homme.

Dr. Winnie Kiiru, conseillère technique sénior de l’EPI

Se connecter avec l’EPI

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle

S’abonner à la lettre d’informations de l’EPI

L’EPI est une initiative intergouvernementale soutenue par la Fondation pour l’Initiative pour la protection des éléphants qui fait office de secrétariat. La Fondation EPI est financièrement soutenue par deux organisations caritatives de conservation de premier plan, Stop Ivory et Conservation International.

Fondation EPI : organisme de bienfaisance enregistré au Royaume-Uni N°1182805, société enregistrée au Royaume-Uni N°11594608, 22 Upper Ground, London SE1 9PD, Royaume-Uni. Stop Ivory : organisme de bienfaisance enregistré au Royaume-Uni N°1152332, société enregistrée au Royaume-Uni N°8360909, 22 Upper Ground, London SE1 9PD, Royaume-Uni. Stop Ivory Inc. : organisation à but non lucratif enregistrée aux États-Unis, exonérée d’impôt en vertu de l’article 501(c)(3) du Code des impôts des États-Unis, N°81-2283286. Conservation International : enregistré en tant qu’organisation 501(c)(3), N°52-1497470, 2011 Crystal Drive, Suite 500, Arlington, VA 22202, U.S.A.
 

© 2020 Elephant Protection Initiative Foundation.