Search Results

100 éléments trouvés

Posts de blog 30

  • Emmanuel Olabode

    Notre ami du mois de janvier est Emmanuel Olabode, coordinateur de projet pour la Nigerian Conservation Foundation, qui dirige sur le terrain les efforts pour sauver les éléphants de la forêt d’Omo, dans le sud-ouest du Nigeria. Vous pouvez en savoir plus sur Emmanuel et les éléphants du Nigéria en regardant notre événement spécial du 26 janvier, qui inclut un film spécial tourné à Omo. Inscrivez-vous à l'événement ici. Pouvez-vous nous dire où vous avez grandi et comment vous vous êtes intéressé à la conservation de la Nature ? J’ai grandi à Sagamu, dans le sud-ouest du Nigeria. Quand j’étais petit garçon, j’aimais aller dans la forêt et observer les animaux, y compris les rongeurs ou les écureuils, creuser des trous ou aller chercher et cacher de la nourriture. C’était une véritable satisfaction d’observer la faune sauvage dans son environnement naturel. Finalement, en 2004, je suis allé étudier la gestion des ressources fauniques à l’Université d’Ibadan. Depuis combien d’années travaillez-vous dans la réserve forestière d’Omo ? Vous souvenez-vous de votre première visite à Omo, et quelles ont été vos impressions ? Je travaille à Omo depuis presque 7 ans. Ma première visite remonte à février 2015, lorsque j’ai rejoint la grande équipe de la Nigerian Conservation Foundation. J’ai été très impressionné de marcher sur les empreintes d’un éléphant de forêt et j’ai constaté qu’Omo pourrait être un refuge sûr pour les éléphants de forêt au Nigeria si le site est bien géré. Le Nigeria n’est pas célèbre pour ses éléphants. Que pensent vos amis dans des villes comme Lagos ou Ibadan de votre travail ? C’est tout à fait vrai. De nombreuses personnes ne savent pas que nous avons des éléphants au Nigeria, et encore moins si près de Lagos. Souvent, je dois montrer aux gens une vidéo des éléphants avant qu’ils ne me croient. Et puis les gens me demandent, « pourquoi devrions-nous protéger les éléphants et la Nature ? ». J’essaie de leur expliquer que les forêts sont nos systèmes de survie et que notre planète se trouve dans un équilibre délicat où tout est connecté et interdépendant. Par exemple, les éléphants aident les arbres des forêts à survivre. Et la forêt procure des avantages économiques, sociaux, environnementaux, sanitaires et spirituels à l’Humanité. Les éléphants de la forêt d’Omo sont très insaisissables : les avez-vous déjà vus de vos propres yeux ou uniquement grâce à des pièges photographiques ? Oui, observer des animaux aussi insaisissables nécessite de la chance. Toutefois, j’ai vécu de grands moments d’observations en direct ici à Omo. Et les jeunes nigérians ? Avez-vous le sentiment que les attitudes envers l’environnement changent dans votre pays ? Je pense qu’avec la révolution des médias sociaux, les individus sont de plus en plus informés sur la Nature et l’environnement en général. Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour changer les attitudes. Nous avons besoin d’ambassadeurs de la conservation, y compris des politiciens et des célébrités du divertissement, pour accroître la conscience environnementale chez les jeunes.

  • Rejoignez-nous pour un événement spécial sur les éléphants de forêt en danger critique d'extinction

    Joignez-vous à la Fondation de l’Initiative pour la Protection des Éléphants pour un film exclusif sur la réserve forestière d’Omo au Nigeria, suivi d’une discussion de haut niveau avec des membres de gouvernements africains et des experts internationaux. 26 janvier 2022, de 16h00 à 17h30, heure de l’Afrique de l’Est, de 14h00 à 15h30, heure de l’Afrique de l’Ouest et de 13h00 à 14h30, GMT Après le film, notre discussion inclura des membres des gouvernements d’Afrique de l’Ouest et centrale, et des experts internationaux. En anglais, avec traduction simultanée en français Modération par le Dr. Winnie Kiiru, Directrice des relations gouvernementales, Fondation EPI Invités d’honneur et conférenciers invités : Hon. Sharon Ikeazor, Ministre d’État à l’environnement, Nigeria Hon. Lee White CBE, Ministre des forêts, des océans, de l’environnement et du changement climatique, Gabon Hon. Jules Doret Ndongo, Ministre des forêts et de la faune, Cameroun Hon. C. Mike Doryen, Directeur général, Autorité du développement forestier, Liberia Dr. Alexandra Zimmerman, Présidente, Groupe de travail sur les conflits homme-faune et chercheuse principale UICN, Université d’Oxford Dr. Ralph Chami, Directeur adjoint de l’Institut pour le développement des capacités du FMI et cofondateur de Rebalance Earth. L’UICN a déclaré que les éléphants de forêt d’Afrique étaient une espèce distincte et en danger critique d’extinction en 2021, menacée par la perte d’habitat et le braconnage de l’ivoire. Rejoignez les gouvernements africains et les principaux écologistes pour une discussion sur les défis et les solutions possibles à la conservation de l’éléphant de forêt. L’EPI est une réponse africaine à la crise des éléphants, avec pour objectif de garantir la coexistence harmonieuse entre les hommes et les éléphants. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’EPI. Pour plus d’informations, contactez le directeur des communications de l’EPI, Barnaby Phillips : bphillips@elephantprotectioninitiative.org Photo : Parcs Nationaux du Gabon (ANPN)

  • Dr Ralph Chami

    Notre ami du mois de décembre est le Dr Ralph Chami du FMI, qui a effectué un travail de pionnier sur la valeur économique des éléphants de forêt. Ralph prendra la parole lors de notre événement spécial en ligne sur les éléphants de forêt d’Afrique, qui se tiendra le 26 janvier 2022. Nous espérons que vous apprécierez les idées de Ralph et suivrez les informations sur l’événement dans les semaines à venir. Parlez-nous un peu de votre enfance et de votre éducation. J’ai grandi à Beyrouth, au Liban, et j’ai étudié à l’Université américaine de Beyrouth. Mes parents ont instillé en nous l’amour de la nature, de la musique et de l’érudition. J’ai quitté le Liban à cause de la guerre civile en 1983 et je suis allé aux États-Unis. J’ai obtenu un MBA à l’Université du Kansas, puis un doctorat en économie à l’Université John Hopkins. Nous savons que vous travaillez au FMI depuis de nombreuses années. Avez-vous pris conscience progressivement des problèmes environnementaux ou s’agissait-il d’un processus soudain ? J’ai enseigné à Notre Dame College de 1991 à 1999, puis j’ai rejoint le FMI et j’y suis toujours en poste. Je suis directeur adjoint à l’Institut pour le développement des capacités. Je conçois des formations pour notre personnel et pour les fonctionnaires de nos 190 pays membres. Je suis actuellement en congé sans solde de deux ans afin de poursuivre mon intérêt pour le développement d’un nouveau paradigme économique avec la Nature en son cœur. J’ai été initié à la valeur de la Nature lorsque j’ai rejoint des scientifiques qui étudiaient les baleines dans la mer de Cortez, au large du Mexique, il y a environ 4 ans. J’ai décidé d’aider les scientifiques en traduisant la valeur des services fournis par ces créatures étonnantes, à travers la séquestration du carbone, le tourisme lié aux baleines et la protection des stocks de poissons, dans le langage que les gens ordinaires, les décideurs et les marchés comprennent, c’est-à-dire le langage du dollar. Vous avez créé une organisation, Blue Green Future, convaincue que notre paradigme économique actuel est défectueux. Nous négligeons la valeur de la Nature intacte et la traitons comme une ressource illimitée. Ainsi, en prenant l’exemple des éléphants, nous n’attribuons pas de valeur à un éléphant vivant, mais uniquement aux produits qui proviennent d’un éléphant mort, comme les défenses ou la viande. Est-ce un résumé juste du problème que vous essayez de résoudre ? Si nous devions payer un éléphant vivant pour les services de séquestration du carbone qu’il fournit, [les éléphants font des éclaircies parmi les jeunes arbres et réduisent la densité de la végétation, favorisant la croissance d’arbres de plus en plus grands qui stockent plus de carbone], nous trouverions que sa valeur est un au moins 1,75 million de dollars. L’ivoire d’un éléphant tué par des braconniers pourrait rapporter 40 000 $. Les éléphants vivants, les baleines, etc. valent tous beaucoup plus pour notre économie que leurs équivalents morts. Alors pourquoi continuons-nous à les détruire ? Bien sûr, la vie est intrinsèquement précieuse. Mais, cette prise de conscience n’est pas suffisante pour faire cesser la destruction de la Nature. J’ai donc décidé d’aider à créer des marchés autour des services fournis par la Nature, pour montrer que ceux-ci peuvent générer plus de revenus, de santé et de prospérité partagée et durable que la Nature morte. C’est ce sur quoi je travaille : un nouveau paradigme qui valorise la Nature et la place au cœur de nos décisions, et non après coup, comme nous le faisons actuellement. Comment traduisez-vous ces idées en une politique efficace pour une conservation durable ? Je viens du monde des marchés et de l’élaboration des politiques. Donc, si je veux impliquer les gens dans mon monde, je dois parler le langage du dollar. Le risque climatique et le risque de perdre la Nature sont à nos portes. Le Titanic coule et nous avons besoin de tout le monde sur le pont. Les marchés financiers et les décideurs politiques pourraient être des alliés très puissants, si nous pouvons parler leur langage, plutôt que de les ostraciser ou de les diaboliser. Le paradigme que j’ai créé peut être gagnant-gagnant pour tous : la Nature, les communautés locales et les peuples autochtones, et les gouvernements. Nous pouvons désormais vendre les services fournis par les éléphants – dans ce cas, la séquestration du carbone – aux pays et aux entreprises qui cherchent à compenser leur empreinte carbone. L’argent généré contribuerait à protéger les éléphants de façon perpétuelle et à fournir des emplois et des revenus durables aux communautés locales. La Nature en profite, les populations locales en profitent et le monde en profite. Il n’y a jamais eu de meilleur moment pour agir. Enfin, Ralph, nous comprenons que vous êtes également un guitariste et compositeur de talent. Vous inspirez-vous du monde naturel ? Voici une chanson que j’ai écrite sur les épreuves et les tribulations d’une éléphante, déconcertée par le traitement horrible qu’elle reçoit des humains. Voici le lien vers ma chaîne YouTube où vous pouvez trouver d’autres chansons que j’ai écrites et interprétées.

Tout afficher

Pages 70

  • News

    INFOS Lire les dernières infos de l’EPI S’abonner à la lettre d’informations de l’EPI S'abonner Français il y a 7 heures Emmanuel Olabode Notre ami du mois de janvier est Emmanuel Olabode, coordinateur de projet pour la Nigerian Conservation Foundation, qui dirige sur le... il y a 4 jours Rejoignez-nous pour un événement spécial sur les éléphants de forêt en danger critique d'extinction Joignez-vous à la Fondation de l’Initiative pour la Protection des Éléphants pour un film exclusif sur la réserve forestière d’Omo au... 16 déc. 2021 Dr Ralph Chami Notre ami du mois de décembre est le Dr Ralph Chami du FMI, qui a effectué un travail de pionnier sur la valeur économique des éléphants... 16 nov. 2021 Vivek Menon Notre ami du mois de novembre est Vivek Menon d’Inde. Vivek est le fondateur et directeur exécutif du Wildlife Trust of India, et... 27 oct. 2021 Andrew Crichton Notre ami du mois d’octobre est un nouveau membre de l’équipe de la Fondation EPI. Andrew Crichton, basé en Afrique du Sud, vient de... 23 sept. 2021 Hans Magaya Notre ami du mois de septembre est Hans Magaya, un tout nouveau membre de l’équipe de la Fondation EPI. Hans, basé au Gabon, son pays... 4 août 2021 Roger Fotso Notre ami du mois d’août est Roger Fotso, qui travaille pour notre partenaire WCS en tant que directeur national dans son Cameroun natal.... 7 juil. 2021 Teckeste Kiflemariam Nous sommes ravis que notre ami du mois de juillet soit originaire d’Érythrée, dont la population d’éléphants est l’une des moins connues... 28 juin 2021 Donatus Gadiye Nous sommes ravis de vous présenter notre ami du mois de juin, Donatus Gadiye. Donatus est coordinateur du suivi des éléphants à la... 28 juin 2021 Grant Burden Nous sommes ravis de vous présenter notre ami du mois de mai, Grant Burden. Grant a récemment rejoint l’équipe de la Fondation EPI en... 28 juin 2021 Duclair Makaya Nous sommes ravis d'inclure un autre nouveau pays pour notre ami du mois. Duclair Makaya est originaire de la République du Congo, où il... 28 juin 2021 Ulysse Sinagabé Korogone Nous sommes ravis de vous présenter un ami du mois de la République du Bénin, qui abrite la plus grande population d’éléphants d’Afrique... 28 juin 2021 Dr Akankwasah Barirega Notre ami du mois de février est le Dr Akankwasah Barirega qui dirige le Département de la conservation de la faune sauvage en Ouganda et... 28 juin 2021 Miles Zidana Notre ami du mois de janvier est Miles Zidana, Chef des enquêtes au Département des parcs nationaux et de la faune (DNPW) du Malawi. Dans... 28 juin 2021 Maureen Kinyanjui Notre amie du mois est Maureen Kinyanjui du Kenya, qui travaille avec notre organisation partenaire, Save The Elephants, en première... 26 juin 2021 Barrè Koivogui Notre ami du mois est Barrè Koivogui, de la République de Guinée, un pays membre de l’EPI. 25 juin 2021 James Lutalo Notre ami du mois de mars est James Lutalo, directeur du Ministère du tourisme, de la faune et des antiquités d’Ouganda. 24 juin 2021 Lynn Clifford Notre amie du mois de février est Lynn Clifford –Responsable terrain au Wildlife Action Group, Malawi 23 juin 2021 Kumara Wakjira Notre ami du mois de janvier est Kumara Wakjira, Directeur général, Ethiopian Wildlife Conservation Authority. 22 juin 2021 Futsum Hagos Notre ami du mois de décembre est Futsum Hagos, Directeur de la conservation de la faune, Érythrée 21 juin 2021 Andy Dunn O nosso Amigo do Mês de Novembro é um parceiro importante na Nigéria - Andy Dunn, Director Nacional da WCS. 20 juin 2021 John Scanlon Je crois que vous avez grandi dans le sud de l’Australie. Avez-vous été entouré par la Nature dès votre plus jeune âge ? Oui, nous avions un 18 juin 2021 Salimata Kone Notre amie du mois de l’EPI est Salimata Kone, l’un des principaux défenseurs de la conservation en Côte d’Ivoire, en tant que Directrice de 17 juin 2021 Tunde Morakinyo Notre ami du mois est Tunde Morakinyo, fondateur de Africa Nature Investors, qui œuvre pour la protection de certains des sites sauvages et 15 juin 2021 Dr Pete Morkel Notre ami du mois est le Dr. Pete Morkel, vétérinaire spécialiste de la faune sauvage, qui a aidé plus tôt cette année le Dr. Dolmia Malachi 14 juin 2021 Jim Justus Nyamu Notre ami du mois est Jim Justus Nyamu du Kenya. Jim est un marcheur infatigable pour les éléphants et le directeur exécutif de l'Elephant N 12 juin 2021 Paula Francisco Coelho Notre amie de l'EPI du mois est la ministre de l'Environnement de l'Angola, Paula Francisco Coelho, qui a défendu la cause de la conservatio 11 juin 2021 Getnet Ygzaw Getnet Ygzaw est le directeur nouvellement nommé de la communication de l'Autorité éthiopienne pour la conservation de la vie sauvage (EWCA) 9 juin 2021 Maria do Rosário Bom Jesus Lima Maria do Rosário Bom Jesus Lima, avocate angolaise, a aidé l'EPI au début de l'année à organiser avec succès le tout premier atelier... 8 juin 2021 Elizabeth Ehi-Ebewele Notre amie du mois de l'EPI est la nigériane Elizabeth Ehi-Ebewele JOIN US...

  • EPI Friend of the Month

    EPI FRIEND OF THE MONTH Every month we focus on an outstanding individual working to save elephants in one of the EPI countries. Click below to read the EPI Friend of the month in French or Portuguese. Français Português il y a 7 heures Emmanuel Olabode Notre ami du mois de janvier est Emmanuel Olabode, coordinateur de projet pour la Nigerian Conservation Foundation, qui dirige sur le... il y a 4 jours Rejoignez-nous pour un événement spécial sur les éléphants de forêt en danger critique d'extinction Joignez-vous à la Fondation de l’Initiative pour la Protection des Éléphants pour un film exclusif sur la réserve forestière d’Omo au... 16 déc. 2021 Dr Ralph Chami Notre ami du mois de décembre est le Dr Ralph Chami du FMI, qui a effectué un travail de pionnier sur la valeur économique des éléphants... 16 nov. 2021 Vivek Menon Notre ami du mois de novembre est Vivek Menon d’Inde. Vivek est le fondateur et directeur exécutif du Wildlife Trust of India, et... 27 oct. 2021 Andrew Crichton Notre ami du mois d’octobre est un nouveau membre de l’équipe de la Fondation EPI. Andrew Crichton, basé en Afrique du Sud, vient de... 23 sept. 2021 Hans Magaya Notre ami du mois de septembre est Hans Magaya, un tout nouveau membre de l’équipe de la Fondation EPI. Hans, basé au Gabon, son pays... 4 août 2021 Roger Fotso Notre ami du mois d’août est Roger Fotso, qui travaille pour notre partenaire WCS en tant que directeur national dans son Cameroun natal.... 7 juil. 2021 Teckeste Kiflemariam Nous sommes ravis que notre ami du mois de juillet soit originaire d’Érythrée, dont la population d’éléphants est l’une des moins connues... 28 juin 2021 Donatus Gadiye Nous sommes ravis de vous présenter notre ami du mois de juin, Donatus Gadiye. Donatus est coordinateur du suivi des éléphants à la... 28 juin 2021 Grant Burden Nous sommes ravis de vous présenter notre ami du mois de mai, Grant Burden. Grant a récemment rejoint l’équipe de la Fondation EPI en... 28 juin 2021 Duclair Makaya Nous sommes ravis d'inclure un autre nouveau pays pour notre ami du mois. Duclair Makaya est originaire de la République du Congo, où il... 28 juin 2021 Ulysse Sinagabé Korogone Nous sommes ravis de vous présenter un ami du mois de la République du Bénin, qui abrite la plus grande population d’éléphants d’Afrique... 28 juin 2021 Dr Akankwasah Barirega Notre ami du mois de février est le Dr Akankwasah Barirega qui dirige le Département de la conservation de la faune sauvage en Ouganda et... 28 juin 2021 Miles Zidana Notre ami du mois de janvier est Miles Zidana, Chef des enquêtes au Département des parcs nationaux et de la faune (DNPW) du Malawi. Dans... 28 juin 2021 Maureen Kinyanjui Notre amie du mois est Maureen Kinyanjui du Kenya, qui travaille avec notre organisation partenaire, Save The Elephants, en première... 26 juin 2021 Barrè Koivogui Notre ami du mois est Barrè Koivogui, de la République de Guinée, un pays membre de l’EPI. 25 juin 2021 James Lutalo Notre ami du mois de mars est James Lutalo, directeur du Ministère du tourisme, de la faune et des antiquités d’Ouganda. 24 juin 2021 Lynn Clifford Notre amie du mois de février est Lynn Clifford –Responsable terrain au Wildlife Action Group, Malawi 23 juin 2021 Kumara Wakjira Notre ami du mois de janvier est Kumara Wakjira, Directeur général, Ethiopian Wildlife Conservation Authority. 22 juin 2021 Futsum Hagos Notre ami du mois de décembre est Futsum Hagos, Directeur de la conservation de la faune, Érythrée 21 juin 2021 Andy Dunn O nosso Amigo do Mês de Novembro é um parceiro importante na Nigéria - Andy Dunn, Director Nacional da WCS. 20 juin 2021 John Scanlon Je crois que vous avez grandi dans le sud de l’Australie. Avez-vous été entouré par la Nature dès votre plus jeune âge ? Oui, nous avions un 18 juin 2021 Salimata Kone Notre amie du mois de l’EPI est Salimata Kone, l’un des principaux défenseurs de la conservation en Côte d’Ivoire, en tant que Directrice de 17 juin 2021 Tunde Morakinyo Notre ami du mois est Tunde Morakinyo, fondateur de Africa Nature Investors, qui œuvre pour la protection de certains des sites sauvages et 15 juin 2021 Dr Pete Morkel Notre ami du mois est le Dr. Pete Morkel, vétérinaire spécialiste de la faune sauvage, qui a aidé plus tôt cette année le Dr. Dolmia Malachi 14 juin 2021 Jim Justus Nyamu Notre ami du mois est Jim Justus Nyamu du Kenya. Jim est un marcheur infatigable pour les éléphants et le directeur exécutif de l'Elephant N 12 juin 2021 Paula Francisco Coelho Notre amie de l'EPI du mois est la ministre de l'Environnement de l'Angola, Paula Francisco Coelho, qui a défendu la cause de la conservatio 11 juin 2021 Getnet Ygzaw Getnet Ygzaw est le directeur nouvellement nommé de la communication de l'Autorité éthiopienne pour la conservation de la vie sauvage (EWCA) 9 juin 2021 Maria do Rosário Bom Jesus Lima Maria do Rosário Bom Jesus Lima, avocate angolaise, a aidé l'EPI au début de l'année à organiser avec succès le tout premier atelier... 8 juin 2021 Elizabeth Ehi-Ebewele Notre amie du mois de l'EPI est la nigériane Elizabeth Ehi-Ebewele

  • Videos

    VIDÉOS

Tout afficher