SÉCURISER L’IVOIRE

Il y a plus dans la sauvegarde des éléphants que dans la capture des braconniers. La gestion efficace des stocks d’ivoire peut sembler banale en comparaison, mais elle est cruciale pour la conservation des éléphants.

Pourquoi ?

Les stocks d'ivoire et d'autres produits de la faune sauvage proviennent de carcasses trouvées dans la nature ou saisies auprès de trafiquants. Le stockage et la gestion de ces objets sont souvent terriblement inadéquats, ce qui permet le vol ou la négligence de preuves essentielles à la poursuite des crimes contre la faune sauvage. La perte d'ivoire au profit du marché illégal et la faible application des lois sur la protection des espèces sauvages perpétuent le commerce de l'ivoire et le massacre continu des éléphants.

La Fondation EPI a créé un système de gestion des stocks (SMS) sur mesure, un outil numérique pour le stockage sécurisé des données d’inventaire.

8

Huit pays ont utilisé le SMS pour soumettre leur rapport annuel sur les stocks d’ivoire à la CITES en 2019 : Angola, Tchad, République du Congo, Éthiopie, Gabon, Kenya, Malawi et Ouganda.

NOTRE IMPACT

818

818 sessions de formation individuelles sur l’utilisation du SMS à ce jour – par le biais de cours de formation sur l’inventaire, pour les administrateurs et les utilisateurs.

120

Jusqu’à présent, 120 tablettes ont été fournies aux gouvernements et aux ONG partenaires pour l’utilisation de l’appli SMS.

3

Trois pays sont en train de discuter de la mise en œuvre du SMS : le Nigeria, la Côte d’Ivoire et l’Inde.

11

Onze pays africains ont mis en place le SMS et ils ont des inventaires à jour : Angola, Botswana, Tchad, République du Congo, Éthiopie, Gabon, Kenya, Malawi, Mozambique, Soudan du Sud et Ouganda.

RESSOURCES POUR LA GESTION DE L’IVOIRE

La Fondation EPI a développé un certain nombre de ressources clés pour soutenir les pays dans la gestion de l’ivoire et d’autres produits issus de la faune sauvage.