GTM-MQ7V62M G-7VKMD97QLF
top of page
  • Writer's pictureEPI Secretariat

Hailu Zerfu

Notre ami du mois d’avril est Hailu Zerfu d’Éthiopie. Hailu est expert en conflit et en coexistence entre les populations et la vie sauvage auprès de l’Ethiopian Wildlife Conservation Authority (EWCA). La Fondation EPI, avec le soutien de l’Elephant Crisis Fund, collabore avec l’EWCA dans le parc national de Chebera Churchura pour contribuer à atténuer les conflits homme-éléphant. Chebera possède l’une des populations d’éléphants les plus importantes et les plus sécurisées d’Éthiopie.

Hailu Zerfu à la Conférence internationale de l'UICN sur les conflits et la coexistence entre l'homme et la faune sauvage à Oxford, au Royaume-Uni.


Parlez-nous un peu de vous. Avez-vous grandi à la campagne ou en ville, et avez-vous toujours eu une passion pour la conservation ?

Je suis né et j’ai grandi à la campagne dans une Nature authentique et intacte. J’ai une passion profondément enracinée pour la conservation de la Nature telle qu’elle était, est et sera au cours de ma vie.


Quel est le moment fort de votre carrière, ou toute histoire que vous pouvez partager avec nous, qui vous fait espérer quant à l’avenir de la conservation de la faune sauvage ?

Mes expériences pendant l’enfance dans la Nature et toute mon éducation qui s’entrelace avec la Nature et tout ce qui s’y rapporte.

Hailu et la directrice du développement des programmes de la Fondation EPI, Greta Francesca Iori, au Babile Elephant Sanctuary, en Éthiopie.


Quelle est la situation des éléphants d’Éthiopie aujourd’hui et quelles sont les plus grandes menaces auxquelles ils sont confrontés ?

La situation de l’éléphant éthiopien est critique et, dans la majorité de leurs habitats, il semble que les populations soient sur le point de s’effondrer. Certaines des menaces auxquelles les éléphants sont confrontées comprennent les conflits humain-éléphant, la fragmentation et la dégradation de l’habitat, le braconnage et l’empiètement sur leur habitat.


Le conflit humain-éléphant est devenu un problème croissant en Éthiopie. Nous savons que c’est un problème complexe. Mais selon vous, quelles seraient les solutions les plus applicables en pratique ?

Nous avons besoin d’un changement de comportement de la part des communautés vivant dans des aires protégées. Nous avons besoin de décisions politiques au niveau du gouvernement, ainsi que la coopération et l’intégration des différents acteurs. Nous devons prendre en compte la gestion de l’environnement paysager.


Restez-vous optimiste quant au fait que la coexistence entre les personnes et les éléphants est possible en Éthiopie ?

Pourquoi pas ?! Grâce à l’effort et aux actions de l’Ethiopian Wildlife Conservation Authority, en partenariat avec la Fondation EPI et d’autres parties prenantes, nous pouvons nous assurer que la coexistence entre l’humain et l’éléphant sera une réalité en Éthiopie.

Hailu et équipe avec un buffle en Éthiopie.


13 views

תגובות


bottom of page