• The EPI Foundation

Dr Pete Morkel

Notre ami du mois est le Dr. Pete Morkel, vétérinaire spécialiste de la faune sauvage, qui a aidé plus tôt cette année le Dr. Dolmia Malachie de l'EPI avec un projet de mise en place de collier sur des éléphants au Tchad.


Qu'est-ce qui vous a décidé à devenir vétérinaire spécialiste de la faune sauvage ? Où avez-vous passé votre enfance et avez-vous été intéressé par la conservation de la faune dès votre plus jeune âge ? J'ai grandi dans l'est du Zimbabwe. J'ai toujours aimé les animaux, en particulier les animaux sauvages, et je voulais devenir garde-chasse quand je serais grand. C'est presque par accident que je suis devenu vétérinaire, mais je suis très heureux de l'avoir fait.


Vous êtes reconnu comme un expert mondial dans le déplacement des girafes, des éléphants, des rhinocéros et de nombreuses autres espèces. Avez-vous déjà eu peur pour votre propre sécurité physique ?  Évidemment, il faut prendre des risques pour faire le travail. Mais il faut toujours être sensé et ne pas pousser les choses trop loin. Je me mets rarement dans une situation où j'ai peur d'être blessé ou tué.


Une grande partie de votre travail consiste à déplacer d'un endroit à un autre des espèces fauniques menacées. Avez-vous parfois le sentiment de perdre la bataille pour la préservation de la faune africaine ou êtes-vous encouragé par vos succès et les nombreuses personnes dévouées que vous rencontrez ?  Question difficile. Il y a autant de succès que d'échecs. Mais, dans l'ensemble, nous sommes clairement en train de perdre la bataille, principalement à cause de la mauvaise gouvernance et de l'explosion démographique de notre continent. Il y a cependant des développements positifs en matière de conservation, en particulier dans les parcs africains. Un autre point positif est le nombre croissant d'africains dévoués qui se sont engagés à sauver la magnifique faune de notre continent.


L'éléphant d'Afrique est en recul dans de nombreuses régions du continent. Dites-nous quelles sont les populations / régions qui vous inquiètent le plus ?  Je suis particulièrement préoccupé par les éléphants de forêt au Gabon, en République du Congo, en RDC, au Cameroun et en RCA. Contrairement à la savane, les éléphants de forêt sont rarement visibles et le braconnage a généralement lieu dans les profondeurs de la forêt et les carcasses disparaissent rapidement. En d'autres mots : la plupart des éléphants de forêt auront disparu d'ici dix ans. Les trois autres populations qui me préoccupent sont : 1) les éléphants à la frontière entre la Tanzanie et le Mozambique ; 2) les éléphants KAZA partagés par le Botswana, le Zimbabwe, la Zambie, l'Angola et la Namibie et 3) les éléphants dans le sud-est du Zimbabwe, dans la province de Gaza au Mozambique et dans le Parc national Kruger en Afrique du Sud.


Vous travaillez avec les départements africains de la faune sauvage depuis de nombreuses années. Si vous comparez leur capacité aujourd'hui à celle d'il y a 20 ans, par exemple, quelles observations feriez-vous ?  Certains se sont améliorés tandis que d'autres se sont détériorés. Cela dépend de la qualité de la gouvernance dans un pays et du fait que la faune sauvage soit considérée comme un atout précieux. Les parcs nationaux (TANAPA) en Tanzanie sont un exemple d'agence qui s'est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années, tandis que le Département des parcs nationaux et de la vie sauvage du Zimbabwe a malheureusement reculé au cours de la même période.

Connect with the EPI

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • YouTube - White Circle

Subscribe to the EPI Newsletter

The EPI is an inter-governmental initiative supported by the Elephant Protection Initiative Foundation, by acting as its secretariat. 
The EPI Foundation is a UK Registered Charity- No. 1182805. UK Registered Company No. 11594608. The EPI Foundation is supported by Stop Ivory Inc - US registered non-profit organization, tax exempt under Section 501(c)(3) of the US Internal Revenue Code, No. 81-2283286- and Conservation International: Registered as a 501(c)(3) organisation, No. 52-1497470. 2011 Crystal Drive, Suite 500, Arlington, VA 22202

© 2020 by Elephant Protection Initiative Foundation.